Site de la confédération 
Partager

Le Mouvement et la COVID-19 :

14 avril 2020
  • Un membre responsable!

  • Une coopérative attentive!

  • Une Fédération dédiée!

  • Une Confédération active!

Québec, le 14 avril 2020 – Le Mouvement des coopératives d’habitation du Québec, tout comme l’ensemble de la population, vit présentement une situation inédite.  Les circonstances actuelles entourant la COVID-19 nous amène, en tant que regroupement, à prendre des décisions complexes et nouvelles face aux différents défis auxquels nous sommes confrontés. La force du nombre, l’entraide ainsi que la solidarité collective sont cependant des éléments qui nous permettront d’affronter cette situation de façon plus sereine et de se sentir moins isolés dans cette période difficile.

Que ce soit le membre de coopérative, la coopérative, la fédération ou la confédération (CQCH), chaque acteur de notre Mouvement joue un rôle essentiel dans la gestion de cette crise :

Le membre de coopérative :

Pierre d’assise de notre Mouvement, le membre, du fait de son implication, assure la vivacité ainsi que la richesse de la vie associative de la coopérative. Cependant, les responsabilités sont également de nature financière.  En effet, le loyer versé par le membre à la coopérative est essentiel à la viabilité financière de celle-ci.  Nous comprenons que pour certains membres, il peut s’avérer difficile de rencontrer leurs obligations financières dans le contexte actuel.  Les gouvernements en sont également conscients.  Plusieurs mesures ont été mises en place tant au niveau fédéral, provincial que municipal afin de permettre aux citoyens de subvenir aux besoins de base de la vie quotidienne que sont l’alimentation et le logement.  Ces mesures temporaires et imparfaites permettront à plusieurs d’affronter les prochaines semaines avec un certain niveau de sécurité.  Dans l’éventualité où les circonstances entourant la COVID-19 vous mettent dans une situation financière intenable, et ce malgré les programmes gouvernementaux en place, nous vous suggérons d’en faire part aux membres du conseil d’administration de votre coopérative le plus rapidement possible.

La coopérative :

La situation actuelle peut entrainer des conséquences, entre autres, sur deux éléments particuliers soit la gouvernance ainsi que la gestion immobilière de la coopérative.  La tenue d’une assemblée générale ainsi que l’organisation de rencontres du conseil d’administration doivent tenir compte des recommandations formulées par la santé publique, ce qui s’avère un défi. En ce qui a trait à l’assemblée générale, il est recommandé de reporter sa tenue à une date ultérieure, lorsque la situation se sera stabilisée. Les instances gouvernementales ont d’ailleurs annoncé des assouplissements quant aux obligations des coopératives d’habitation pour toute la durée de la crise. Pour les rencontres du conseil d’administration, l’utilisation de plateformes électroniques est recommandée. À cet effet, votre fédération a développé différents moyens et elle peut vous accompagner afin de faciliter la mise en place de telles rencontres.

Malgré le présent contexte, la gestion de la coopérative ne prend pas de repos.  Les loyers se doivent d’être encaissés et les dépenses acquittées.  De plus, nous suggérons d’être attentifs aux différentes difficultés que pourraient vivre certains de vos membres, que ce soit sur le plan financier, affectif ou psychologique.   À cet effet, votre fédération peut aussi vous accompagner afin de proposer des avenues de solutions aux situations particulières auxquelles vous pourriez être confrontés et vous référer aux bonnes ressources le cas échéant.

Il est recommandé de reporter à une date ultérieure la réalisation des travaux non urgents. Finalement, mentionnons que différents programmes ont été mis en place par les gouvernements afin d’aider les organismes à faire face à la situation.  Entre autres, la possibilité d’obtenir un moratoire sur les versements hypothécaires, pouvant varier de trois à six mois.  Soulignons qu’un moratoire ne représente pas une annulation de versements hypothécaires mais seulement un report dans le temps. Toutefois, pour que votre coopérative obtienne ce moratoire, vous devez contacter votre institution financière qui vous demandera de démontrer que votre coopérative se retrouve dans une situation financière difficile et que cette situation est liée directement au contexte actuel de la COVID-19.

La fédération :

Malgré la fermeture physique des bureaux, malgré le travail à distance, malgré les situations familiales respectives à gérer, l’équipe de la fédération est au poste. Elle est entièrement dédiée à la gestion de la présente crise et est à l’écoute des besoins des coopératives. Cette priorité s’impose d’elle-même.  Plusieurs problématiques auxquelles sont confrontées les coopératives ne sont pas uniques à chacune.  Les solutions mises de l’avant par la fédération pour la gestion d’une situation particulière peuvent facilement être partagées et appliquées à votre coopérative.  Plusieurs de ces problématiques demandent une expertise particulière et l’expérience du personnel de la fédération, la diversité des connaissances présentes dans l’équipe mais surtout le désir de vous accompagner dans la résolution des problèmes reliés à cette période difficile, permettront aux membres du conseil d’administration de la coopérative d’envisager différentes options face aux défis inattendus découlant de la présente situation.  Il n’y a pas de petits ou de gros problèmes, il n’y a que des solutions, et la fédération est là pour vous en proposer, n’hésitez pas à la contacter. La fédération est aussi en lien avec les organismes du milieu et les services de la santé pour pouvoir compléter son expertise.

La confédération (CQCH) :

L’ampleur de la crise liée à la COVID-19 affecte l’ensemble de la société.  Les gouvernements tentent de mettre en place des solutions qui répondent aux besoins, que ce soit sur le plan des individus, des entreprises ou de secteurs d’activité particuliers.  Les coopératives d’habitation du Québec représentent un secteur d’activité particulier.  La CQCH est présente et très active sur plusieurs comités mis en place par les différents paliers de gouvernement ainsi que par les organisations nationales touchant à la fois le secteur de l’habitation et le mouvement coopératif.  Les enjeux sont importants et plusieurs avenues de solutions passent par l’instauration de programmes adaptés aux réalités de notre mouvement. Il est important que notre voix soit entendue et c’est en tant que mouvement solidaire et responsable que nous réussirons. Nos représentations ne visent pas l’amélioration des conditions et la bonification des solutions pour les membres de la CQCH mais sont des réponses structurantes pour l’ensemble des coopératives d’habitations du Québec et de leurs membres face aux enjeux liés à la COVID-19.


Source : Jacques Leclerc
Directeur général (par intérim) de la CQCH
Téléphone : 418-648-6758

 

 

Les commentaires sont fermés.