Site de la confédération 
Partager

Le jardin collectif Carillon

3 juillet 2018

Un membre impliqué dans sa communauté !

Jean-Claude Gingras, membre de la coopérative d’habitation Place du collège, à Longueuil

 

 

Jean-Claude est tombé dans la marmite de la coopération très jeune. Il a élu domicile dans la coopérative d’habitation Place du collège à l’âge de 10 ans, l’a quittée quelques années pour poursuivre ses études à Québec et est de retour dans la même coop depuis 2010.

 

 

 

 

Le quartier Carillon/Saint-Pie-X

Pour vous mettre en contexte : cette coop comprend 98 logements et est située dans un quartier défavorisé de Longueuil : le quartier Carillon/Saint-Pie-X. Le quartier est confronté à plusieurs enjeux : 40 % de sa population est sans revenu d’emploi, le taux d’immigration est de 16 %, 28 % des familles sont monoparentales. Le revenu moyen par personne est de 20 704 $ (28 996 $ pour la Montérégie).

La table vie de quartier (TVQ)

Pour aider à l’intégration des nouveaux arrivants, mais aussi pour créer des liens entre les générations et ainsi développer un sentiment d’appartenance et de sécurité dans le quartier, une table de vie de quartier s’est mise en place en 2002. Son credo : faire « par, pour et avec les citoyens ». En rassemblant des acteurs du logement ainsi que des intervenants de la vie communautaire et économique, elle a suscité, au cours des années, des occasions de dialogue et se démarque par son projet unique au sein des tables de vie de quartier, le Jardin collectif Carillon.

Nous sommes choyés, car il y a beaucoup d’organismes et d’institutions dans notre quartier. Nous avons le cégep Édouard-Montpetit, l’école secondaire Jacques-Rousseau, l’école primaire Carillon, le centre communautaire des aînés de Longueuil, le CSSS, la maison des jeunes Kekpart et la mini-maison des jeunes, Mini Kekpart. Des politiciens siègent également à la table. En face de l’école primaire Carillon, il y a très longtemps eu un bâtiment laissé à l’abandon, véritable chancre du quartier. Ce bâtiment a été refait à neuf et abrite maintenant la mini-maison des jeunes, Mini Kekpart.

Le comité jardin

Les citoyens qui ont mis de l’avant le projet du Jardin collectif Carillon souhaitaient en faire un lieu de rencontre et d’éducation populaire. En continuité avec les projets de revalorisation du quartier, le Jardin est situé à côté de Mini Kekpart.

Les récoltes sont offertes à qui en a besoin. Le comité jardinage se réunit tous les mardis, entre 18 h 30 et 20 h 30, pour faire du désherbage. Les citoyens déterminent ce qu’on va planter. Par exemple, un membre, Noureddine, fait un excellent thé à la menthe. C’est pourquoi il a été décidé de planter de la menthe dans les bacs.

 

 

Le comité organise deux fêtes par an : la fête des semis et celle des récoltes. Ce sont les étudiants en option arts plastiques de l’école secondaire qui créent les affiches publicitaires de l’évènement, les élèves de l’école primaire préparent des plants à mettre en bacs à la belle saison, la Ville de Longueuil met aussi la main à la pâte en prêtant marquise, tables, chaises pour les fêtes. Cette année, le comité jardin prend de l’expansion avec l’achat de nouveaux bacs.

 

 

De l’intercoopération au bien-vivre dans sa communauté

Ce que Jean-Claude apprécie, c’est que, même si tous ces partenaires ne sont pas des coops, c’est quand même de l’intercoopération ! On vit dans une collectivité, on s’aide, on s’entraide. Les membres de la coop organisent une fois l’an une guignolée pour l’église adjacente à la coop. Le but du jardin, c’est de favoriser l’éducation des jeunes, mais aussi celle de la communauté. L’aspect alimentation passe au second plan. D’ailleurs, la coop possède un grand jardin collectif qui suffit aux besoins de ses membres. On se nourrit d’aliments, certes, mais aussi de relations humaines au quartier Carillon/Saint-Pie-X !

par Bettina Cerisier, conseillère en communication et politique, CQCH

Les commentaires sont fermés.