Partager

Journée internationale des personnes âgées

1 octobre 2020

 

Communiqué de presse

Pour diffusion immédiate

 

 

Journée internationale des personnes âgées

Offrons-leur le choix de vivre et de vieillir dans leur domicile

 

Québec, le 1er octobre 2020 – Le Réseau de coopération des entreprises d’économie sociale en aide à domicile (EÉSAD) souhaite souligner la Journée internationale des personnes âgées. Alors que l’année 2020 apporte son lot de bouleversements engendré par les conséquences de la pandémie, particulièrement pour les personnes âgées du Québec, il importe de célébrer l’apport essentiel des personnes âgées à notre société.     

 

Les événements des derniers mois, en plus de mettre en évidence les problèmes que vivent les aînés, suscitent une réflexion sur l’importance qu’on accorde à leur place dans la communauté. Tous s’entendent pour dire que la situation nous oblige à repenser le vieillissement afin de mieux protéger la santé mentale et physique des personnes âgées. Le soutien à domicile demeure la solution clé dans cette réflexion de société.

 

Selon une étude de l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS), lors de la première vague de la pandémie, une personne sur neuf résidant en CHSLD ou en résidence pour aînés aurait pu recevoir des soins à domicile plutôt que de demeurer en hébergement. « De ce fait, nous sommes davantage convaincus et persuadés que le Québec doit entreprendre, dès maintenant, un réel virage vers le soutien à domicile pour permettre aux aînés du Québec d’avoir le choix de vivre et vieillir dans leur domicile le plus longtemps possible » mentionne J. Benoit Caron, directeur général du Réseau de coopération des EÉSAD.

 

Lors des dernières semaines, le Réseau de coopération des EÉSAD a été heureux de constater que le gouvernement du Québec associe davantage le soutien à domicile à une solution tangible afin d’assurer la santé et la sécurité des personnes en perte d’autonomie ou ayant des limitations fonctionnelles. « Lors de la deuxième vague, après avoir travaillé de façon proactive et avoir sensibilisé les autorités gouvernementales à l’importance du soutien à domicile au Québec, nous souhaitons vivement que l’ensemble des usagers des EÉSAD puissent continuer de recevoir leurs services essentiels de soutien à domicile en évitant ainsi un délestage tel qu’ils l’ont vécu lors de la première vague de la pandémie », ajoute M. Caron.

 

Le Réseau de coopération des EÉSAD souhaite offrir un choix de société favorisant le vieillissement actif de la population. « Nous encourageons le gouvernement du Québec à bonifier les investissements en matière de soutien à domicile, et ce, à la hauteur des besoins. “Chez moi pour la vie”, c’est le souhait de millions de Québécoises et de Québécois qui veulent vivre et vieillir chez eux dans le bien-être de leur maison ou de leur appartement; les ressources nécessaires doivent donc être au rendez-vous » déclare Mme Manon Loranger, présidente du Réseau de coopération des EÉSAD.

 

Campagne Chez moi pour la vie

Le Réseau de coopération des entreprises d’économie sociale en aide à domicile (EÉSAD), en collaboration avec les EÉSAD du Québec, a lancé la campagne Chez moi pour la vie rassemblant une série d’actions concertées ayant comme objectif de valoriser et de faire reconnaître le soutien à domicile au Québec. Ces actions visent à démontrer que le soutien à domicile est un besoin essentiel pour la qualité de vie des gens. Cela constitue la réponse aux problèmes actuels en plus d’être la solution la plus économique aux besoins de demain afin d’assurer la santé, la sécurité et l’intégrité des aînés, des personnes en perte d’autonomie et de celles ayant des limitations fonctionnelles. Chez moi pour la vie vise également à faire connaître et reconnaître le travail des EÉSAD et de leurs préposées d’aide à domicile qui sont, outre le réseau public, les plus grands prestataires de services à domicile au Québec.

 

À propos du Réseau de coopération des EÉSAD

Le Réseau de coopération des EÉSAD représente les entreprises d’économie sociale reconnues aux fins du Programme d’exonération financière pour les services d’aide domestique (PEFSAD). Les EÉSAD sont présentes dans les dix-sept régions administratives de la province. Ces entreprises qui sont administrées principalement par et pour leurs usagers et exploitées à des fins non lucratives sont des organisations de proximité ancrées et voulues par leurs communautés. Elles offrent, par l’entremise de leurs 8 700 préposées d’aide à domicile, plus de sept millions d’heures de services à 100 000 personnes, dont près d’un million d’heures pour les services d’assistance à la personne. Si vous désirez en savoir plus sur les EÉSAD et le PEFSAD, nous vous invitons à visiter le portail Web : https://aidechezsoi.com

 

-30-

 

Source :

Samuel Bouchard Villeneuve

Conseiller aux affaires publiques

Réseau de coopération des EÉSAD

418 622-1001 poste 220

Information :

J. Benoit Caron

Directeur général

Réseau de coopération des EÉSAD

418 717-8882

Les commentaires sont fermés.