Site de la confédération 
Partager

Longue vie à Baobab – Café de quartier à Ascot

3 juillet 2018
 
Le quartier Ascot, à Sherbrooke, est un quartier défavorisé de longue date. Il cumule le plus haut taux d’immigration de l’Estrie (21 %) dont une large proportion se compose de réfugiés ; 45 nationalités y sont représentées, plus de 70 % de locataires, 28 % de la population ont entre 0 et 18 ans. Plusieurs organismes travaillent depuis de nombreuses années à revitaliser le quartier, dont la table de quartier Ascot. L’offre alimentaire dans le secteur est particulièrement pauvre et consiste principalement en établissements de restauration rapide.

 

Une offre alimentaire de qualité à faible coût

Aussi, un café de quartier qui offre de la restauration saine à prix abordable et un lieu de rassemblement a été accueilli dans la communauté avec soulagement et fébrilité. Le café Baobab a ouvert ses portes le 1ermai dernier, au 1551, rue Dunant, dans les anciens locaux d’un magasin Comptant Illimité. Le café abrite les locaux de la coopérative de solidarité L’Accorderie de Sherbrooke, ce qui va permettre à la coop d’offrir de plus larges plages horaires et de bénéficier d’une plus grande visibilité. Le café dispose d’une salle de réunion qui peut être prêtée et louée pour des réunions de conseils d’administration ou des assemblées générales de coopératives d’habitation, par exemple. La salle dispose d’une estrade qui peut servir pour la présentation de petits spectacles.

Des coups de main

 

 

Le local a nécessité de gros travaux pour lesquels les voisins, accordeurs et sympathisants, ont mis la main à la truelle ! Du matériel a été récupéré à l’ancien hôtel Wellington, dont des tuiles de plafond et l’estrade. Moisson Estrie s’est offerte pour donner des surplus alimentaires, la Ville de Sherbrooke a octroyé une subvention pour le développement de la vie de quartier. Le projet a été présenté lors du cocktail Fiers développeurs de l’économie sociale, organisé par la Corporation de développement économique communautaire de Sherbrooke (CDEC). Il a suscité l’intérêt de plusieurs entreprises de la région qui ont offert leur soutien à Baobab – Café de quartier.

 

 

La revitalisation du quartier

Le café est une des composantes de la revitalisation d’Ascot. Une épicerie devrait bientôt voir le jour. L’action de différents organismes communautaires, comme la cuisine collective le Blé d’Or, de Sherbrooke, Famille Espoir, la Maison des Jeunes Flash et la Maison des Grands-Parents, participe au dynamisme de ce quartier à forte densité.

Autour du Baobab prennent place plus de 200 logements de coopératives d’habitation. Les locataires peuvent dorénavant bénéficier d’un lieu accueillant géré par des habitants du quartier. Ce projet permet de créer des liens entre voisins, d’offrir un lieu commun pour se rassembler, manger et discuter, bref, pour vivre ensemble.

Qu’est-ce qu’une accorderie ?

Une accorderie est un système d’échanges de services basé sur le temps. Quel que soit le service échangé, il vaut le temps que l’on a mis pour l’accomplir. Ainsi, si vous remplissez la déclaration de revenus d’une personne et que cela vous prend une heure, la personne à qui vous avez rendu ce service vous déposera une heure dans votre compte d’heures. À votre tour, vous pourrez, par exemple, vous faire couper les cheveux, faire déneiger votre entrée ou faire coudre l’ourlet d’un pantalon. Les exemples sont presque illimités : plus de 1000 services se rendent dans une accorderie. Vous l’aurez compris, ce système est une solution de rechange à la surconsommation et implique que l’on crée des liens entre membres, que l’on appelle des « accordeurs » !

Par Bettina Cerisier, conseillère en communication et politique, CQCH

Les commentaires sont fermés.