Partager

Le Havre du petit village : un milieu de vie communautaire inspirant pour les aînés

3 juillet 2018

Le Havre du petit village

La coopérative de solidarité Havre du petit village, établie à Repentigny, a été inaugurée en septembre 2017. L’immeuble de quatre étages comprend une centaine de logements qui sont surtout destinés à des personnes âgées en légère perte d’autonomie.

 

 

 

 

 

Cinéma, bibliothèque, salle de conditionnement physique…

En plus d’une vaste salle communautaire offrant une vue sur les jardins extérieurs, la coopérative dispose de plusieurs salles réparties sur tous les étages dans le but de stimuler, d’encourager et de développer un esprit communautaire. Ainsi, comme l’explique monsieur Gilles Labbé, vice-président de la coopérative : « On y retrouve, entre autres, une salle de cinéma, un espace atelier d’art, une bibliothèque de plusieurs centaines de volumes et une salle de conditionnement physique. »

Monsieur Gilles Labbé

 

 

Ancien député à l’Assemblée nationale du Québec et ancien maire de Le Gardeur, monsieur Labbé offre maintenant généreusement son temps et son expertise au conseil d’administration de la coopérative tout en étant responsable notamment de la sélection des membres

 

 

70 heures de corvée par an, par personne

Le projet en question a nécessité presque dix années d’efforts soutenus, selon monsieur Labbé. L’un des objectifs poursuivis consistait à ce que la coopérative représente un modèle pour que les parents puissent continuer de vivre ensemble dans un esprit d’ouverture aux autres et d’apprentissage pour un mieux-vivre ensemble. À cet effet, la coopérative oblige les résidents à donner environ 70 heures de leur temps par année à leur coopérative. Ce bénévolat peut prendre diverses formes, de la préparation des repas à l’entretien de la bibliothèque.

 

Le succès de la coopérative repose pour beaucoup sur l’occasion offerte aux futurs membres aînés d’acquérir de nouvelles compétences et de contribuer au développement d’un esprit véritablement communautaire d’entraide au sein de la coopérative. Une responsabilité partagée par les membres. Leur contribution aux diverses tâches représente la pierre angulaire de la structure coopérative de l’établissement destiné aux aînés et dont le modèle inspirant reflète une communauté dynamique et exemplaire pour les autres qui suivront.

100 logements pour des aînés de 65 ans et plus

Rappelons que la coopérative de solidarité Havre du petit village met à la disposition de ses membres une centaine de logements, dont environ 80 sont des 3½ pièces et 20 sont des 4½ pièces. L’aménagement a été spécifiquement conçu pour être adaptable en fonction de la perte d’autonomie des personnes et accessible aux personnes qui se déplacent en fauteuil roulant. On y trouve une salle à manger communautaire climatisée, plusieurs salons et espaces communautaires répartis sur les quatre étages que compte la coopérative ainsi qu’une buanderie communautaire. L’immeuble et les logements sont sans fumée. La clientèle visée se compose de couples et d’aînés en légère perte d’autonomie, mais dont le signataire du bail doit être âgé de 65 ans ou plus. Les locataires s’engagent à être membres de la coopérative, à respecter les valeurs associatives et à participer à l’évolution d’un cadre de vie communautaire ainsi qu’au bon fonctionnement de la coopérative. Enfin, le projet vise prioritairement les résidents de Repentigny et des environs ou les personnes ayant de la famille ou un proche aidant demeurant à Repentigny.

 

Mentionnons enfin que la moitié des locataires du Havre du petit village peuvent bénéficier du programme Supplément au loyer, un aide financière accordée dans le cadre du programme AccèsLogis Québec et destinée aux personnes à faible revenu.

 

Par René Robert, adjoint administratif, CQCH

 

Les commentaires sont fermés.